La MWTF – L’autre regard sur les travailleurs domestiques

Article by Pauline Mouhanna for L’Hebdo Magazine (view original link):

Une protection légale pour les travailleurs migrants au Liban. Une société libanaise où tous les êtres humains seront traités de manière égale. Ils en rêvaient. Ils ne sont pas restés les bras croisés et ont décidé de créer la MWTF (Migrant Workers Task Force). Grâce à cette communauté, des volontaires tendent la main à des migrants travailleurs vivant au Liban. Levée de voile sur leur engagement.

Vous faites partie de ceux qui n’ont plus envie de fermer les yeux sur les atrocités subies par certains travailleurs domestiques au Liban? Le suicide, il y a quelques semaines, d’Alem Dechasa, cette jeune domestique originaire d’Ethiopie vous a ébranlé (voir encadré)? Heureusement, l’engagement et le travail sur le terrain de certains jeunes peut encore vous donner de l’espoir.
Ils sont certes une poignée de personnes; vingt-huit volontaires au total. Mais depuis un an, leur travail n’a pas cessé et a augmenté. Tout a commencé en janvier 2011. Un groupe de Libanais et d’étrangers ne pouvait plus accepter qu’un travailleur migrant soit en train de mourir chaque semaine dans des circonstances troubles au Liban. Ce groupe refusait aussi que 80% des travailleurs domestiques ne soient pas autorisés à sortir du domicile de leur employeur. Convaincus que ces travailleurs ont droit à des opportunités et doivent bénéficier de la pleine protection légale qu’ils méritent en tant qu’êtres humains, ces volontaires ont établi des solutions et ont proposé des initiatives de base. Parmi ces dernières, l’enseignement
de cours d’anglais et de français à 100 travailleurs migrants originaires du Madagascar, de l’Ethiopie, du Bénin, du Soudan, du Sénégal, du Burkina Faso, de Côte-d’Ivoire, du Népal et du Sri Lanka. Ces cours sont donnés à Beyrouth, et précisément au Zico House à Hamra et au Centre communautaire des migrants. Ils visent à habiliter les migrants à se défendre, leur permettre de s’exprimer correctement devant les instances administratives.
Au-delà de Beyrouth, les responsables espèrent commencer à fournir des cours de langue dans d’autres endroits et régions libanaises. Autre initiative proposée par la MWTF: des ateliers de sensibilisation portant sur la santé. Ce qui donne la possibilité aux travailleurs migrants d’exprimer leurs pensées et leurs opinions sur des questions pertinentes concernant ce sujet. Outre l’éducation et la santé, la MWTF est une plateforme qui permet aussi aux Libanais et aux étrangers d’apprendre davantage sur la culture des communautés de migrants en provenance d’Asie et d’Afrique grâce à des cours de cuisine et de danse. Quant aux Libanais intéressés d’organiser des dîners et voulant commander des plats éthiopiens, sri-lankais, ou népalais, ils peuvent passer par le site de la MWTF qui ne prend évidemment aucune commission et qui les met en relation avec ces fournisseurs. Une initiative qui permet aux travailleurs migrants d’avoir une source de revenus supplémentaires et d’explorer leurs compétences en affaires. Pauline Mouhanna (Etats-Unis).

Le suicide de trop
L’information a fait le tour du monde. Les médias libanais et étrangers ont tous commenté son suicide. Sur YouTube, les vidéos de son agression choquent les internautes. Alem Dechasa, battue devant le consulat de son propre pays l’Ethiopie, s’est suicidée à l’hôpital psychiatrique du couvent de la Croix. Le suicide de trop pour les étudiants et les volontaires de la MTWF qui ont décidé durant un cours de langue de crier leur colère. Sur des posters, ils ont écrit des messages suivants: «On a besoin de la justice». La MTWF a également appelé à une protestation devant le ministère du Travail libanais.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s